Avis sur les Chaussures de moto Garne Voyager Gore-tex après 2 ans

Soumis par GoZ le mer 19/06/2019 - 13:30

Avis sur les Chaussures de moto Garne Voyager Gore-tex après 2 ans

Cela fait longtemps que je pense à faire un retour d'expérience sur ces chaussures. Je profite donc de leur date d'anniversaire pour me lancer.

Mon utilisation

J'utilise la moto tous les jours pour des trajets le plus souvent d'une vingtaine de kilomètres avec un peu de voie rapide, un peu de route et de ville.

Bien sûr, dès que j'en ai l'occasion, je pousse un peu plus lors de soirs, week-ends, vacances. Mon maximum : Le Monténégro en passant par la Croatie. Magique. Mais ce n'est pas le but de cet article.

Comme je les utilise tous les jours, je les conserve au pied toute la journée par tous les temps même au bureau et je marche avec.

Un peu d'histoire

Je roulai auparavant avec des chaussures d'été lors des beaux jours et avec une paire de bottes pour les jours froids et/ou pluvieux. Avantage, les chaussures d'étés étaient plutôt légères bien qu'un peu raides, mais (très) rapidement dépassées lorsque la pluie me surprenait.

Les bottes elles étaient très bien pour les temps pluvieux ou hivernaux, suffisamment chaudes, très bonne protection et suffisamment confortables même lors des marches.

Avec ces modèles, j'avais toujours une paire de chaussures sur mon lieu de travail pour être plus à l'aise.

Sauf que celles ci ont fini par atteindre leur fin de vie et j'ai alors cherché à les remplacer. Comme je les utilise quotidiennement et ne vais pas forcément dans mes locaux mais également chez des clients, je souhaitais trouver des chaussures confortables pour toute la journée, pas trop chaude en été, qui ne prennent pas l'eau et surtout qui pouvaient passer inaperçu en allant chez un client.

J'avais aperçu plusieurs fois des baskets discrètes chez VQuattro qui faisaient oublier qu'il s'agissait de chaussures de moto et faisaient penser à des Baskets hautes. Je pars donc dans mon magasin d'équipement moto préféré pour aller essayer tout cela.

Essayage des Voyager

J'essaie alors les fameuses VQuattro, des TCX, Furygan etc dans le budget que je m'étais donné. Le côté baskets me plaisait et je souhaitais donc uniquement essayer ces modèles avec pour seul impératif : avoir les pieds au sec, confortable et qu'ils respirent. Après ces différents essayages, je reste sur ma faim.

Par acquis de conscience, j'essaie les Gaerne Voyager bien que hors budget. Celles-ci ne m'étaient pas inconnues car j'avais déjà vu un test sur internet qui en faisait un très bon retour.

Et là, mes pieds me disent que ce sont les bonnes. Les pieds eurent raison de ma bourse. C'est partie pour les Voyager.

Gaerne Voyager Gore-tex neuves
Les Gaerne Voyager Gore-Tex après leur achat en 2017

2 ans d'utilisation quasiment quotidiennes

Premiers mois, c'est vraiment top. Je note quelques défauts mais rien de méchant. Des pistes d'amélioration à faire remonter pour des prochains versions tout au plus.

Achat de printemps, j'essuie quelques pluies, et mes pieds restent au sec. C'est un bon début, à voir sur la durée des fois que ce ne soit qu'un traitement imperméable qui finirait par s'estomper.

L'été arrive, il va faire chaud. Il fait chaud ! J'ai l'impression de cuir sur la moto, mais les pieds, pas plus que ça. C'est top ! Je retire mes chaussures, un peu de trace de transpiration, mais pas pire qu'avec mes anciennes chaussures d'été, voir mieux !

L'automne arrive, bonnes pluies, ça rince sec, mais les pieds restent au sec.

On arrive à l'hiver, et là il fait froid. J'évite de rouler quand il neige ou qu'il y a du verglas, mais tant que ça ne glisse pas, ça passe. Les températures baissent, frôlent le zéro puis tombent en négatif. Mais dans les chaussures, même avec des chaussettes classiques, tout va bien. A bon il fait froid ? Peu importe le trajet, il m'est arrivé de faire plus de 100 km sur de la voie rapide avec des températures négatives à ne plus sentir mes doigts, mais les pieds eux, aucun problème.

La deuxième année, aucun changement, ça ne bouge pas. Les pieds au sec et au chaud (ou pas trop chaud pour l'été).

Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après vue intérieure du pied
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après :
vue intérieure du pied
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après vue extérieure du pied
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après :
vue extérieure du pied

 

Les hics

Il y a tout de même quelques points noirs.

  • D'abord la première chose qui m'a frappé, c'est la fermeture. L'idée est bonne, on évite de devoir faire ces lacets (ouh le feignéant!), sauf que le système de fermeture pose plusieurs problèmes :
    • La membrane visant à imperméabiliser la fermeture se coince régulièrement dans la fermeture lorsque l'on souhaite la refermer. Ça abime la membrane, ça coince, il faut la décoincer. Bref on perd du temps et on peste contre cette #!?;@°# de membrane. Tant pis pour la fermeture, je décide rapidement de m'en passer et de la laisser tout le temps fermée pour n'utiliser que les lacets. Et finalement ça se passe bien, les lacets se manipulent bien.
    • Nous sommes en été, il fait beau il fait chaud, je mets donc des soquettes pour avoir moins chaud dans mes baskets sauf que la fermeture me blesse régulièrement à la cheville.
  • A force de les manipuler, les lacets commencent à s'abimer au bout d'un an. Il faut veiller à ce qu'ils ne se tournent pas pour éviter qu'ils s'effilochent et s'abiment. Un moindre mal et une utilisation classique de lacets. Bon point, il y avait aussi des lacets d'une autre couleur de fourni, je pourrais toujours changer si besoin.
  • C'est leur date d'anniversaire, cela fait 2 ans que je les ai acheté et les emmène partout et là c'est le drame, une couture lache sur le côté gauche du pied gauche, au niveau du sélecteur mais côté extérieur du pied. J'imagine qu'à force d'être sollicité, la couture à fini par craquer. Un petit tour chez le cordonnier, 10€ plus tard, c'est réparé. Ouf, elles vont pouvoir continuer.
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après vue profil
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après : vue profil

Mais pas que

Toutefois, il faut avouer que je reste surpris, après 2 ans d'usage intensif, elles n'ont pas tant bougé que ça :

  • La couleur ne fait pas délavé
  • Il y a quelques marques d'usure de frottement mais ça reste léger
  • Il y a d'avantage de marques noir au niveau du retour de la semelle blanche mais ça ne jure pas avec le reste de la chaussure et ça ne choque pas
  • C'est tout juste si l'on voit une différence au niveau du sélecteur
  • Seuls les semelles ont quand même bien pris chez et j'ai l'impression d'avoir bien moins d'accroche qu'avant. Je pense que ce sera de toute façon l'usure de la semelle qui me poussera à changer le jour où un trou fera son apparition.
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après vue dessous
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après :
vue de dessous
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après couture refaite
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après :
couture refaite

 

En conclusion

Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après vue face
Gaerne Voyager Gore-tex 2 ans après :
vue de face

Je ne suis pas déçu du tout. J'ai remplacé 2 paires de chaussures par une seule. Lorsque j'en parle avec quelqu'un il pense toujours que j'ai des baskets normales et ai étonné que ce soit des chaussures de moto homologuées.

Elles me permettent de rouler par tous les temps et d'aller travailler en restant dans des chaussures confortables sans trop avoir chaud au pied. La marche avec elles est agréable et aisée, bien plus même qu'avec mes précédentes chaussures d'été plus raides.

Qui plus est, j'aime leur look qui sort de l'ordinaire avec leur côté fluo, tout en restant un minium discret (je ne me verrai pas avec des chaussures toutes fluos).

Bref, dès qu'elles lâchent, je reprend les mêmes sans hésiter.